Interview Anissa Kate – Marc Dorcel Magazine N°37 (Numéro Avril 2014)

Le mois dernier je livrais  dans le magazine Marc Dorcel N°37, une interview sur mon dernier film d’Hervé Bodilis, sur ma carrière  et sur mes début de réalisatrice.

Pour le vilain qui n’ont pas acheté le magazine ou bien  ceux qui sont arrivé trop tard, l’interview en image sur mon blog …..

Interview Anissa Kate

– Pourquoi as-tu eu envie de passer derrière la caméra ?

J’ai eu envie d’élargir mes compétences, actrice comme tout le monde le sait, reste un métier éphémère ou la carrière à une durée relativement courte. Je me suis dit pourquoi ne pas essayer et maintenant, ne pas attendre d’arriver en fin de carrière. C’est ce que j’ai fait et je pense  qu’au final je n’ai pas trop mal réussit. De passer derrière la caméra est très bénéfique pour une actrice, car on voit les defaults, les corrections à avoir sur les positions  et je visualise plus facilement ce que veut un réalisateur sur les tournages.

– Quel genre de films, quel genre de scènes essaies-tu de tourner ?

J’essaye de faire  des films avec un minimum de scénario, comme Mafiosi, La revanche d’Anissa ou Ass & Cash and Politics. Quand à mes scènes je les veux sexe, je prime le sexe, le cul plutôt que la technique, une des raisons pourquoi je film toujours avec une caméra et non avec 5D. C’est un choix.

– T’imagines-tu te reconvertir un jour totalement dans la réalisation ?

Pour l’instant, je suis toujours actrices et tant que ça me plaira et que l’on voudra de moi, je ne pense pas trop à cette question.  Mais dans l’avenir, une chose est sûre, je ne mettrais pas tous les mêmes œufs  dans le même panier ….

– Quelques mots sur ta prochaine réalisation.

Je viens de finir mon second film pour Private « Cuckold, les mémoires des maris cocus », un film sur le Cuckold assez pervers …… et j’ai reçu le feu vert pour faire Mafiosi 2.

Lien-Anissa-Kate-Marc-Dorcel

 

– Parlons des deux films que tu viens de tourner pour Hervé : quels rôles tiens-tu et quelles scènes as-tu tourné ?

Deux rôles opposés, l’une soubrette, l’autre femme bourgeoise. Deux superbes scènes d’Hervé avec une belle mis en scène et beaucoup de perversité.  Les scènes sont vraiment bandantes, j’ai eu le plaisir d’avoir comme partenaire Pascal ST James personne avec qui je me suis très bien entendu. J’ai hâte de les voire

– On t’a encore vue récemment dans un film de Gazzman (Bust Lust 3). C’est un réalisateur avec qui tu aimes particulièrement tourner ? Si oui pourquoi ? Tu aimes son style de scènes particulièrement hard ?

« Bust Lust 3 » commence à dater … Si je ne me trompe pas c’est début d’année 2012. Gazzman fait partie des personnes qui ont eu beaucoup d’importance dans ma carrière. Apres avoir tourné ma première scène pour Alexandre Legland  et enchaîner avec Christopher Clark pour « DXK », j’ai été mis en relation avec Gazzman, ou j’ai fait deux film puis nous sommes partie faire Initiation of Anissa Kate à Los Angeles,  ma présenter à  Derek Hay le boss de l’agence L.A Direct model et c’est là ou ma carrière à prit véritablement son envol.

C’est scènes sont très hard, très anale, très pervers.  C’est un réalisateur que j’aime beaucoup.

– A l’autre bout de ce qui se fait en matière de X, on t’a vue récemment dans deux productions Sweet Sinner. Je ne vais pas te demander ce que tu préfères entre le soft et le très hard, mais simplement es-tu la même Anissa quand tu fais ces 2 types de scène ? Es-tu dans le même état d’esprit quand tu fais une scène pour Gazzman et une pour Sweet Sinner ?

Tu ne te prépares pas du tout de la même façon psychologiquement à faire une scène pour Gazzman, Kink que pour faire une scène pour Sweet Sinner. Maintenant je suis actrice et professionnel, je fais ce que l’on me demande et je le fais du mieux possible. C’est la même Anissa qui est sur les tournages.

– Tu as fait pas mal de scènes anales dans ta carrière. Est-ce que maintenant c’est quelque chose de « facile » pour toi, ou est-ce que ça demande toujours une concentration particulière ?

Une scène anale n’est jamais facile ou difficile, c’est une pratique sexuelle qui demande de la préparation pour que celle-ci se passe bien.  Avec l’expérience il y a moins  d’appréhension mais il reste la même concentration et la même préparation avant la scène.

– La question que tous les fans de X se posent : t’arrive-t-il de pratiquer aussi l’anal dans le privé ?

Oui mais très rarement, pour moi ce n’est pas ce que je préfère et ou je trouve le plus de plaisir et je préserve mes outils de travail

– Est-ce que ta sexualité dans le privé continue à évoluer en fonction de ce que tu vis dans le porno, ou est-ce que tu aimes toujours plus ou moins les mêmes choses ?

Obligatoirement ta sexualité évolue, ce n’est pas non plus 1789 lol  après est ce que cela vient du porno, de l’âge ou bien de la personne avec qui tu vies  je ne pourrais te répondre.

– Est-ce que tu prends toujours autant de plaisir à tourner ? Par exemple, est-ce que tu es contente quand tu vas tourner avec un nouveau réalisateur ou un nouvel acteur ?

Je prends toujours plaisir  à tourner, mais c’est comme dans tous les boulots, parfois c’est alimentaire, parfois tu prends ton pieds, sa viens généralement de ton humeur, de ton bien être même du soleil …..  C’est toujours agréable de travailler avec un acteur que tu connais pas ( si il fonctionne bien et mignon sinon … NON) pour les réalisateurs sa te permet de travailler différemment, oui c’est sympas.

 – Est-ce qu’aujourd’hui tu sélectionnes davantage les films et les scènes que tu tournes ? Si oui selon quels critères ?

Je te répondrais non, car depuis mon premier film j’ai toujours sélectionné avec qui je voulais travailler.

– Y a-t-il des choses que tu as faites au début de ta carrière et que tu ne referais plus aujourd’hui ?

Honnêtement, non je n’en vois pas

 – C’est quoi la scène idéale pour toi en tant qu’actrice (type de partenaire, type de pratiques, situation, etc) ?

Les orgies, je trouve cela existant tous ses mélanges de corps et de partenaires, pour moi c’est des scènes ou tu peux vraiment baiser comme tu en a envies car obligatoirement c’est moins orchestré.

– Quels sont tes projets pour les prochaines semaines ? T’imagines-tu encore dans le porno dans 5 ans ?

De grand projet, je t’en parlerais au prochains numéro, je suis plutôt discrète … Dans 5 ans oui bien sûr après je ne suis malheureusement pas la seul à décider …

Bisou aux lectrices et lecteurs

 Anissa  Kate

Marc-Dorcel-Magazine-N-37-Interview-Star-Anissa-Kate (1)

    Anissa Kate / Dorcel

Marc-Dorcel-Magazine-N-37-Interview-Star-Anissa-Kate (2)

    Interview Anissa Kate

Marc-Dorcel-Magazine-N-37-Interview-Star-Anissa-Kate (3)

   Marc Dorcel Magazine N°37

dorcel-mag-37

Leave your reply to "Interview Anissa Kate – Marc Dorcel Magazine N°37 (Numéro Avril 2014)"

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Attention contenu réservé aux adultes
Le contenu de ce site est réservé au personnes majeures. Si vous n'avez pas l'age requis ou pouvez être offencé par du contenu adulte, veuillez cliquer sur sortir. The content you are about to view may be considered offensive and/or inappropriate. Furthermore, this content may be considered adult content, if you are not of legal age or are easily offended, you are required to click the exit button.