Interview Anissa Kate – Newlook Pin-Up N°94

Mon interview dans le magazine Newlook Pin-Up N°94

Avec sa poitrine naturelle bien pratique pour les branlettes espagnoles, Anissa Kate s’est imposée comme la nouvelle star du hard, aussi bien en France qu’aux Etats-Unis. Si vous ne connaissez pas encore cette fille explosive qui aime avoir deux sexes en elle, Newlook vous offre une session de rattrapage.

Anissa, peux-tu nous résumer tes débuts dans le X ?

J’ai commencé le porno il y a un peu plus d’un an et demi. Le métier d’actrice me fascinait à travers les différents reportages que je voyais à la télévision (les voyages, les USA, l’argent). Le hasard de la vie m’a mis sur la route d’une personne qui travaillait dans le porno (Alexandre Legland, ex-mari de Yasmine, Dorcel Girl de 2006 à 2009). Nous avons discuté longuement des tenants et aboutissants et j’ai pris la décision de faire carrière.

Tu faisais quoi avant de faire du X ?

J’étais à la fac, en seconde année de Master Banque Economie, je me prédestinais à être banquière. Rien de bien excitant…

Quelles sont tes origines ? A quelle partie de ton anatomie peut-on attribuer tel ou tel pays ?

Je suis kabyle par ma mère et italienne par mon père avec une petite touche d’espagnol. Beau mélange, qu’en penses-tu ?

J’adore ! Tes seins véritables, c’est un atout dans le X. Tu aimes faire quoi avec ?

J’ai une poitrine 100% naturelle et c’est vrai qu’elle plaît à de nombreuses productions et réalisateurs. Elle fait un carton aux USA. Et je t’avoue qu’aucun de mes partenaires ne s’en est jamais plaint. Mon petit plaisir : la branlette espagnole.

Avant de faire du X, tu étais portée sur le sexe ?

J’ai eu mon premier rapport sexuel à 17 ans, j’étais assez classique, ensuite j’ai eu ma petite période libertine où j’ai connu mes premières expériences bisexuelles, de triolisme, notamment une dont je me souviendrai puisque c’était avec 3 charmants garçons dans le club libertin “Le QG Club”. Puis j’ai rencontré Alexandre qui excelle dans la perversion. Donc depuis…

Le porno t’a-t-il permis de réaliser tous tes fantasmes ? Et as-tu encore des envies, comme de tourner avec tel ou tel acteur ?

Mon métier m’a permis de réaliser bon nombre de possibilités sexuelles, à 2, à 3, à 4, à 5, avec des tas de combinaisons différentes : triolisme, plusieurs partenaires, lesbienne, soumission, etc, mais pas forcément des fantasmes. Je les réserve plutôt pour ma vie privée. Sinon, oui, j’aimerais beaucoup avoir une scène de baise avec Nacho Vidal, Rocco Siffredi (que je n’ai encore jamais consommé) ou Manuel Ferrara. Ça ferait une scène atomique. Mon fantasme absolu est de dormir sur un matelas rempli de billets de 500 euros. Qu’on me donnerait au petit matin… Lol

En matière de sexe, quelles sont tes limites ?

Scato, zoo. Pour le reste, les limites évoluent avec le temps, les expériences, les personnes qui t’entourent. Tu m’aurais dit qu’un jour que j’allais faire un gang bang anal chez KINK lorsque j’ai débuté, je t’aurais certainement dit : “Tu es fou !” Je l’ai fait et j’ai adoré.

L’orgasme pendant une scène ou un tournage, mythe ou réalité ? Possible ou pas ?

Je ne peux te répondre que personnellement car chaque actrice est différente et je ne peux répondre à leur place. Donc oui, tu peux atteindre l’orgasme. Maintenant, te dire que je jouis sur chaque tournage serait te mentir. Cela dépend de ton partenaire, du réalisateur et de ton humeur.

Qu’est-ce que tu préfères : La fellation ? La sodomie ? Le cuni ? La double ?

Ce que je préfère… La remise du cachet après ta scène ! Lol. Pour être sérieuse, la double. C’est bon d’avoir deux sexes en toi, deux hommes qui s’occupent de toi. Et d’un point de vue lucratif, c’est également plus intéressant.

Ta position préférée ?

Je n’ai pas vraiment de position préférée, chacune t’apporte un plaisir différent. Mais pour répondre à ta question, les jours où je suis plutôt soumise, c’est la levrette et les jours où j’ai envie de dominer, c’est l’Andromaque (position où la femme est à califourchon sur son partenaire, ndlr)

Le secret pour faire bander un mec ? Et pour qu’il dure, dans tous les sens du terme ?

Etre désirable, donner l’envie et faire sentir à son partenaire qu’on a envie de se faire baiser par lui…

Qu’est-ce que tu préfères dans le sexe ? Quand tu tournes et dans ta vie privée…

Avec mon métier cela varie énormément. Quand tu enchaînes comme aux USA des scènes tous les jours, tu n’as pas envie que ton mec ou ton partenaire te baise à fond comme un hardeur quand tu rentres  chez toi le soir. Tu es plus en recherche de douceur et de sensualité. A l’inverse, quand je tourne moins, j’aurais plus tendance à rechercher de la baise hard et intense… Pas simple de vivre avec une actrice, hein ?

En effet ! Es-tu bisexuelle ? Les femmes, tu aimes ?

Je le suis mais sans plus, et c’est très récent. Lorsque j’ai commencé ma carrière je ne l’étais pas. Je préfère nettement les scènes hétéro aux scènes lesbiennes. Dans le libertinage, j’avais eu une ou deux expériences  qui n’avaient pas été désagréables, mais sans plus. Aujourd’hui, je suis peut-être plus sensible au charme féminin mais je ne vais pas fantasmer sur une femme. Et pour me faire jouir, il me faudra une queue !

Quel est le truc le plus fou que tu aies fait ?

C’est incontestablement ma scène chez KINK, mon gang bang anal avec 5 acteurs. Une pure scène de folie, bestiale, où j’étais très soumise. Scène épuisante mais jouissive, qui s’est superbement bien passée. Quand on a affaire à 5 acteurs super pros, c’est de suite plus facile…

Ton actu, c’est quoi ?

Mon actualité ? Plein de bonnes choses ! Je viens de finir un film pour Colmax avec Anna Polina et Aleska Diamond, je pars à Budapest pour le film d’Herve Bodilis pour Marc Dorcel et je suis en préparation d’un nouveau film pour Colmax, Mafiosi 2, qui sera un film à gros budget.

Un message à nos lecteurs ?

Je remercie tous les lecteurs de Newlook d’avoir lu mon interview, je les embrasse et je les invite à visiter mon blog pour suivre mon actualité sur www.anissa-kate.com

Interview : l’Anaconda

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

        Couverture Magazine Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

        Sommaire Newlook Pin-Up N°94

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

        Anissa Kate / Newlook Pin-Up

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

        Interview Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

        Interview Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

Photo du Magazine Newlook Pin-Up / Anissa Kate

 

Leave your reply to "Interview Anissa Kate – Newlook Pin-Up N°94"

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Attention contenu réservé aux adultes
Le contenu de ce site est réservé au personnes majeures. Si vous n'avez pas l'age requis ou pouvez être offencé par du contenu adulte, veuillez cliquer sur sortir. The content you are about to view may be considered offensive and/or inappropriate. Furthermore, this content may be considered adult content, if you are not of legal age or are easily offended, you are required to click the exit button.